Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric PETIT

Le cinéma peut-il exister sans la projection en public ?
Si cela arrive un jour, ce ne serait plus du cinéma. Il faudra trouver un autre mot.
On peut malgré tout se réjouir de la multitude de canaux permettant de voir des films. Dailymotion est en bonne place dans le palmarès des diffuseurs de courts métrages. Le succès de cette plate-forme (voir 4 écrans, 4 questions, 4 réponses) est telle qu'aujourd'hui le phénomène parait presque à l'étroit sur le Net.
Mais que peut-il y avoir de plus fort pour un film qu'une diffusion sur la Toile ? La projection publique pardi !!
J'ai découvert récemment que certains lieux publics (cafés, salles de cinéma) relayaient les réseaux de diffusion virtuels et organisaient des projections de courts métrages, issus notamment de Dailymotion.
Le "Lou Pascalou", établissement du 20ème arrondissement parisien, projette, chaque premier mercredi du mois, "les courts du Lou". Ces séances proposent une sélection de films repérés sur le Net.  La dernière soirée a permis de voir ou de revoir l'exemplaire documentaire de Jorge Furtado, "L'île aux fleurs" (23 000 visionnages sur Dailymotion).

D'autres initiatives du même type existent dans d'autres lieux.  La plate-forme Dailymotion, elle-même, organise chaque premier samedi du mois des soirées de projection au Cinéma des cinéastes (Paris 17ème).
Le grand écran s'ouvre au meilleur du Net, voilà un concept qui n'est pas sans me déplaire. Permettre une diffusion de films difficiles à programmer en salle, parce que trop courts ou pas assez rentables. Un cinéma où on pourrait venir avec ses films sous le bras ...
Une sorte de concentré de jungle du Net. Dailymotion servirait de filtre pour séparer le bon        e-grain de l'e-ivraie.
Moi, je suis pour !

Commenter cet article