Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric PETIT

  

Vrac de rentrée.

  

Observons. Tentons encore et encore de comprendre ce que devient notre vieux cinéma et par la même occasion essayons de deviner ce qu’il va advenir de notre vie de spectateur. Demeurerons-nous spectateur ou allons-nous muter en simple consommateur d’images qui bougent ?

 écran blanc

Jean Renoir a dit : « Si, au cinéma, l’on me montre les mêmes gens que je peux rencontrer au café, je ne vois pas pourquoi je n’irais pas au café plutôt qu’au cinéma. C’est plus confortable et l'on peut y consommer ».

Seulement moi j’aime bien que l’on me montre au cinéma les gens extravagants que je souhaiterais bien voir au café et que je ne rencontre que trop rarement.  J’adore aussi parfois ces rencontres magiques que l’on peut faire de temps à autres dans les bistrots, des gens venus de je ne sais où. Des personnages énigmatiques qui disparaissent après vous avoir sorti une ou deux phrases définitives. De véritables apparitions fictionnelles.  Le café, la salle de cinéma. L’un ne va pas sans l’autre.

 

La 3D atteindrait-elle déjà ses limites commerciales ?

Inception, le film de Christopher Nolan, est sans conteste le gros carton de l’été. Un film costaud qui doit beaucoup au talent de son créateur, de ses acteurs mais aussi beaucoup au numérique … mais pas à la 3D. Nolan, comme un certain nombre de réalisateurs hollywoodiens, s’insurge contre la « reliefisation » quasi systématique des films. Parmi les plus fervents contradicteurs on trouve J.J Abrams (Star Trek) et Jon Favreau (Iron Man) que l’on ne peut soupçonner de faire partie de l’underground cinématographique américain.  Une bouse reste une bouse, même en 3D. 

3d

  

Plusieurs salles de province (Bordeaux, Avignon, Toulouse, Saint-Ouen l’Aumône, Montpellier) vont proposer à  partir de la mi-septembre, une nouvelle manière d’accéder aux films. Il s’agira de se rendre au cinéma pour acheter un film à regarder à la maison. Pour la modique somme de 5 euros on pourra demander à la caissière de télécharger  le film de son choix sur la clé USB que l’on n’aura pas oubliée d’apporter …  Ainsi on évitera tout piratage tout en gardant contact avec la salle de cinéma.  Comme au restaurant il sera possible de consulter le menu avant de commander et de bénéficier des conseils du serveur… pardon du vendeur …. enfin de la caissière, quoi.  Il n y aura plus qu’à commander les pizzas. Mais peut-être pourra-t-elle le faire pour vous ?

 

Lu dans un quotidien national les propos visionnaires de Laurent Blanchard, directeur général de Cisco révélant que d’ici 2015 la vidéo représenterait 90 % du trafic d’Internet. J’y crois pas ! Il y a une tendance lourde mais pas tant …Au secours !

 

Bertrand Blier dans une interview promo pour la sortie de son nouveau film, Le Bruit des glaçons :

« Pour moi, il n’y a plus de cinéma. Je vois des films, pour ça oui, mais du cinéma, pas beaucoup … Quand j’ai tourné Les Valseuses, j’avais, la même année, pour me donner des coups de pied au cul, Orange mécanique, Le Dernier tango à Paris, et La Grande bouffe . Plus Fellini. Et Bergman. Et Pialat et Truffaut. Aujourd’hui… J’aime beaucoup Jacques Audiard. C’est le meilleur metteur en scène que l’on ait actuellement, mais ses films ne me mettent pas par terre. Je préfère Pialat, qui tournait des plans bizarres, qui ne savait pas très bien comment les monter, mais qui avait l’œil… Ce n’était pas un metteur en scène, lui, mais un cinéaste. »  Propos de « vieux con » auxquels je souscris totalement.

 

Un film qui ne semble pas faire l’unanimité malgré son très bon score au box-office. J’aime quand le cinéma fait bouger les lignes ... de tramway.

 moines brisés 1               Moines brisés 3

 

Découverte d’un site rempli de trésors et de curiosités en tout genre. Sur http://ubuweb.com/film/ on trouve en vrac des films de Fred Astaire, Pina Bausch, René Clair, Emile Kohl, Jean-Luc Godard, Dziga Vertov, Jean Genet, Philippe Garrel, Johan van Der Keuken, Chris Marker, The Lumiere Brothers (sic), Pier Paolo Pasolini, Nam June Paik, Jean Painlevé, Andy Warhol ...  j’en passe  et des pas mal encore ! Tous les films sont en streaming gratuit et en version intégrale. Des heures de bonheur.

Commenter cet article