Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric PETIT

Nouvelle séance de cinéma avec des écoliers, toujours excités d’être de sortie. Pour certains c’est la première fois qu’ils se rendent dans une salle pour voir un film projeté. « Ouah ! Il est géant l’écran ! »  Nous sommes pourtant dans la petite salle de L’Entrepôt.

Le petit Théo me demande : « Il est où le truc qui fait le film ? »  Je lui montre la petite fenêtre d’où  va surgir la lumière. " Ca s'appelle comment déjà, cet appareil ? »  Son voisin, apparemment initié,  lui répond : « C’est la caméra, c’est ça qui fait le film . »

Puis  arrive une personne qui  tient un drôle de truc à la main : un morceau de film.

«  Qu’est-ce que c’est à votre avis ? »                                                  

-  Une banderole !                                                                                                                         
 -
Un thermomètre !                                                              

-  Des photos en négatif ! (ah, on se rapproche)

- Une pellicule !

Ouais, gagné ! 24 photos en file indienne qui, une fois projetées, donneront l’illusion de s’animer pendant une seule seconde. 24 images = 1 seconde, pas plus.

«  Savez-vous les enfants que, si on déroulait tout le film que nous allons voir, la bande ferait plus de 2 kms …

Ouaaaaaaaaah !!! »

Et voilà, c’est parti pour 1h12 d’aventures sur La planète sauvage. Topor et Laloux ont encore réussi leur coup. Silence concentré pendant la projection (sauf lors des apparitions de corps dénudés, forcément) mais grosses discussions et plétore de commentaires sur le chemin de retour à l'école.

Le cinéma est un plaisir désuet mais qui fonctionne encore très bien, même pour des enfants gavés d’images en tout genre.

 

lire aussi:

"Les gens du samedi soir" et "la grand mère à Thomas"

 

Commenter cet article