Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric PETIT

L’individu qui a fait l’objet de cette étude est un quidam parisien ayant légèrement (mais allègrement) dépassé la cinquantaine. Il reste néanmoins assez représentatif  de la classe moyenne française.  Une sorte de personnage moderne à la Marcel Aymé.

Sa façon à lui de tromper l’ennui et d’oublier sa mort prochaine consiste à regarder le plus grand nombre de films possible (petite pensée pour Blaise P). Cela ne le rend pas original pour autant.

S’il était obligatoire de coller une étiquette à tout un chacun, on lui imposerait sans doute celle de cinéphile. A ses heures perdues il est père de famille et salarié d’une grande entreprise du secteur tertiaire.

Regardons de près les usages de ce "spectateur de film" et ce, sur les quatre derniers mois de l'année fraîchement passée.

Nombre de films vus entre le 1er  septembre 2012 et le 31 décembre 2012 :

75 dont 68 longs métrages et 7 courts. Parmi eux, seuls 6 sont des films sortis au cours de l'année. 

Répartition par type de film: (%)repartition fict doc

Les 2 % sont constitués de films pouvant être qualifiés à la fois de fiction ou de documentaire  (Mékong Hotel de Weerasethakul ou Mémoire d’un juif tropical de Morder, par exemple), de webdocs, ou de films d'animation.

Notons que notre individu n'a pu aller au bout de 5 films (dont Les enfants du paradis) pour des raisons de fatigue, d'ennui profond, de retard de sommeil, de manque d'intérêt ou de véritable agacement.

La répartition des médias par lesquels est passée la vision des films est celle-ci : (%)graphique repartition ecrans

Apprenons également que seuls 2 films ont été achetés en VOD payante. Les films vus en salle l'ont été pour 7 d'entre eux dans des lieux spécialisés (Cinémathèque, Forum des images, Centre Pompidou ...), 4 dans des salles de grands circuits d'exploitation (MK2, UGC ...) et 3 dans des salles indépendantes. A l'exception du cinéma Méliès de Montreuil, tous les films projetés ont été vus à Paris intra muros.

Depuis sa plus tendre enfance, notre individu a pris l'habitude de noter chaque film qu'il voit. Il ne s'agit ni d'un jugement,ni d'une sanction mais d'une appréciation basée sur la quantité de  plaisir pris sur l'instant.Un film noté 14 pourrait très bien se retrouver avec un piteux 4 si notre ami avait vu le film un autre jour et dans d'autres conditions d'humeur ....

Voici la moyenne des notes par type de média (sur20):note par ecran

Oh surprise ! Notre cobaye, grand défenseur du cinéma spectacle et de la projection en salle, ne semble pas faire grande différence entre le type d'écran ... Le plaisir n'aurait-il rien à voir avec la taille de l'écran ??? Les 2 films ayant reçu la meilleur appréciation (16/20) sont Disneyland, mon vieux pays natal (2002) documentaire de création d'Arnaud des Pallières visionné sur YouTube et Contenu / Radio off (2010) de Christopher Petit vu sur ordinateur via la pate-forme de replay d'Arte. Nous ne citerons pas les films les moins bien notés afin de ne froisser personne...

Notons aussi que notre ami a une forte préférence pour les films français.

par pays 

Toutes ces maigres données n'ont bien-sur pas valeur d'exemple ....

 

                                                                                            

Commenter cet article