Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric PETIT

Une semaine de cinéma (13)

 berlu

Surpris (agréablement),

en me rendant à une séance dominicale de Bas fonds. On nous annonce avant la projection que la réalisatrice et l’actrice seront bien là pour discuter avec nous après le film.

Bas fondsCoup de chance. Isild le Besco et Valérie Nataf sont effectivement venues répondre aux questions. C’était prévu. Je ne savais pas en venant. Du coup j’ai décidé que dorénavant je n’irai plus voir des films en salles qu’en présence des auteurs.

Isild est une personne aussi discrète et douce que ses films sont durs et âpres. Valérie est aussi agréable et pétillante que le personnage qu’elle interprète dans Bas fonds est glauque et effrayant.

Bas fonds est un très beau film, quelque peu remuant pour les naïfs et choquant pour le bourgeois.

 

 

Pas surpris,lARGO wINCH

par l’affiche de Largo Winch. Le placement de produits dans les films existait déjà quand le cinéma était bébé.

une brève histoire du placement de produits dans les films

 

 

 

 

 

Digitalisé,

en me séparant de mon dernier magnétoscope et des poussiéreuses cassettes VHS de ma vieille, collection.poubelle analogique Dans ce conteneur, sous les divers rejets de consommateurs, se trouvent une partie de l’œuvre de François Truffaut, les 2 meilleurs films de Léos Carax, 9 Hitchcock, 3 Pialat, 4 Godard, 2 Cassavetes, 2 Jarmush, La Guerre des boutons, Le Triporteur et bien d’autres chefs d’œuvres et nanars de l’histoire du cinéma. Aujourd’hui sur mes étagères trônent triomphalement les DVD. Ils ont fini par gagner la bataille (il était temps) et peuvent aujourd’hui prendre toute la place qu’ils désirent. Toute ? Pas tout à fait. J’ai conservé 4 boîtes de bobines super 8 pour encadrer ce beau monde … hé … hé … Je connais aussi 2 disques durs externes qui piaffent d’impatience …

 

Averti,

S8vintage.jpgpar un ami qu’une magnifique application pour iPhone permettait de donner un aspect Super 8 à vos captures vidéo. Scintillement, sautes, rayures, tout ce que nous cherchions désespérément à atténuer s’y trouve. Et pour 1,59 € seulement. Pourquoi s’en priver ?  Digitale, l’époque est follement digitale !!

  

 

 

Commenter cet article